Géolocalisation

Historique

Ce village tirerait son nom du domaine romain de Quintinius, signifiant « 5ème enfant d'une famille ».

Il renferme une multitude de petits trésors patrimoniaux : son église « Saint Pierre aux Liens », église fortifiée du XIIème siècle classée monument historique. Le bas du clocher avec le cœur roman constituent la partie la plus ancienne de l'édifice. A l'extérieur, les arcatures en mâchicoulis, la bretèche, la tourelle d'angle, les fenêtres des chapelles en étroites meurtrières agrémentent les façades. A l'intérieur, les tombes de Charles de Peloux, Sieur de Colaux, du seigneur de Brézenaud et de son épouse, Louise d'Hostrun de Claveyson sont visibles ainsi que leurs armoiries.

Dans le village, la « Maison des Fromages » doit son nom aux piliers particuliers de son auvent ressemblant à un empilement de fromages de pays : le picodon.

Aux alentours se dressent l'Hotoire et Manoha, d'imposantes maisons fortes du XVème et XVIème siècle, le passage d'un chemin muletier, deux menhirs prés du pont sur la rivière Goueille ainsi que la fontaine et sa Jeanne d'Arc et un lavoir sur la place du Pontet vous invitent au voyage.

De nombreux sentiers sillonnent la campagne et permettent de joindre les huit hameaux répartis en couronne autour du village, en profitant du cadre champêtre, prairies et petites chênaies.

Site et situation

Coordonnées : 45° 11' 23''Nord - 4° 41' 18'' Est

Superficie : 14 km²

En partie Nord du département de l'Ardèche, à environ sept kilomètrès au sud d'Annonay, , Quintenas, commune rurale d'environ 1 500 habitants, s'étend sur 1 372 hectares dans la région naturelle du Haut Vivarais dont les plateaux cristallins descendent à l'est, en pente raide, sur le couloir rhodanien.

La commune, où prédominent les pâturages, est ainsi un vaste plateau, à l'altitude moyenne de 350 mètres, avec une pente générale vers l'est. Le relief est très légèrement vallonné et ne prend de réelle importance qu'aux abords des vallées creusées par les cours d'eau, ruisseau de Goueille, ruisseau d'Embrun et surtout vallée de la Cance qui s'écoule au fond d'une gorge escarpée à près de 150 mètres en contrebas du plateau.

L'altitude maximale, 427 mètres, est atteinte l'ouest du village où est implanté le château d'eau et le point le plus bas, à 194 mètres, se trouve au confluent de la Cance et de la Goueille.

Ses communes limitrophes sont :

• au nord, Roiffieux et Vernoc-lès-Annonay
• à l'est, Ardoix
• au sud, Saint-Romain d'Ay
• à l'ouest, Saint-Alban d'Ay

localisation Quintenas

Démographie

Après une longue régression, comme dans la plupart des communes rurales, à l'exception d'un léger sursaut de 1926 à 1931, la population augmente depuis 1946 (sauf entre 1990 et 1999). Ce développement s'est surtout matérialisé à partir 1968, avec un taux annuel moyen globalement modéré, suite à l'essor industriel qui a entraîné la création d'emplois dans le bassin d'Annonay.

Cette croissance a permis à la population de dépasser ces dernières décennies le niveau du début du XIXème siècle.

Au dernier recensement (2011), il semble que la population accroit à nouveau (environ 1500 habitants).

Accès routiers principaux

• Depuis Annonay via la RD 578 = temps estimé : 10 minutes en voitures
• Depuis sortie A7 de Chanas (38) = temps estimé : 30 minutes via RD 82 puis RD 578
• Depuis sortie A7 de Tain l'Hermitage (26) = temps estimé : 30 minutes via RN7 puis RD 221 (Sarras Ardoix) et RD 578

Venir en train

Gare de St-Vallier (26) puis 20 minutes en voiture
Gare TGV à Valence ou Lyon (3/4