Actualités

Voeux

un public nombreux a assisté à la traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité. Merci aux musiciens et pompiers de s'associer à cet évènement.

 

Voici le mot du maire. 

 

 

 

 

 

 

"Mesdames messieurs, chers Quintenassiens,

 

 

Permettez –moi tout d’abord de vous adresser Mesdames, Messieurs, mes meilleurs vœux pour 2017 , vœux de bonheur, de santé et de prospérité.

Que tout un chacun puisse s’épanouir dans sa vie et que VIVRE ENSEMBLE soit une réalité !

 

I. Une année 2016 riche en investissements et prometteuse pour l'avenir

 

services à la population 

  • ouverture et mise en service de la maison de santé

  • et de la cantine scolaire que nous avons inaugurées en novembre dernier

 

Cadre de vie

  • installation d'une aire de jeux pour les enfants

  • mise en valeur de notre patrimoine espace du pontet

  • restructuration et requalification de l'entrée nord du village par des travaux sur la chaussée type médiévale, sécurisant les déplacements piétons et automobiles

  • aération et ventilation de l'église

  • rénovation et mise en accessibilité des toilettes publiques rue René Cassin avant que nous ne le fassions sur les autres toilettes. Bravo aux employés qui ont assuré en interne une grande partie des travaux

  • achat d'un terrain pour créer du stationnement dans le village

     

je ne vous livre pas la liste exhaustive des actions déployées par la mairie. Je note avec satisfaction que la sphère privée participe à ce développement. Oui Quintenas est attractif et prospère  !!!

  • ouverture d'un second salon de coiffure

  • une fleuriste s'est installée dans les locaux laissés vacants par les médecins libéraux

    Quintenas a la chance d'avoir des commerçants. Jouons le jeu nous aussi et employons nous à les faire travailler.

     

    Pour 2017, nous entendons requalifier et embellir le centre village autour de notre église classée, la concertation sera de mise

    nous entendons également créer une gare routière entre la place du pontet et le centre de secours

  • et puis il y aura d'autres dossiers comme par ex une salle des jeunes en concertation avec ces derniers

  • nous ferons également un effort particulier pour l'entretien de notre voirie

 

Dans un contexte budgétaire serré et contraint, nous ne souhaitons néanmoins pas augmenter la pression fiscale, bien que celle ci est relativement modeste en ce qui concerne les taux communaux. Ceux-ci restent inchangés depuis 2010.

Je profite de cet instant pour remercier l'ensemble des employés qui intervient à la mairie, mais aussi à l'école, la cantine la garderie, qui entretient nos bâtiments et les agents techniques.

Je remercie également le conseil municipal qui s'investit pour la chose publique, et notamment l'équipe municipale qui assume avec passion les délégations que je lui confie !!! MERCI à vous

 

II. Urbanisme – ETAT CIVIL Recensement

 

Quintenas est un bourg attractif dans lequel il fait bon vivre et je m'en félicite.

1.Urbanisme

Cette année encore la commission urbanisme a été fortement mobilisée. :

  • 17 PC déposés dont 8 pour des logements nouveaux

  • 25 DP

  • 2 permis d'aménager

  • 42 certificats d'urbanisme

2. ETAT CIVIL Recensement

 

En 2016,

15 bébés sont venus grossir les rangs des Quintenassiens,

6 couples sont venus officialiser à la mairie leur union

et, malheureusement nous déplorons 9 décès.

 

Le recensement établi en début d'année a parlé. Quintenas s'est encore développé !!! nous sommes officiellement 1579 habitants selon les règles de comptage INSEE

 

III. La réforme de l'intercommunalité et le référendum

 

L'an passé, au moment des vœux, je vous invitais à vous mobiliser pur exprimer votre opinion au moment du référendum sur l'avenir de Quintenas !

Votre mobilisation est allée au delà de nos espérances !!!

Notre village a vécu en 2016 un grand moment de démocratie !

il est maintenant prouvé, si cela était nécessaire, que voter sert à quelque chose et que notre République est régie par des principes démocratiques.

Pendant 9 mois, nous n'avons pas modifié notre positon et avons toujours gardé le CAP, même dans la tempête. Nous sommes collectivement parvenus à notre objectif, celui de rallier Annonay-Rhöne Agglo.

Je réitère mes remerciements chaleureux pour votre mobilisation et de vos OUI francs et massifs, qui ont renforcé et conforté notre positon.

Vraiment, même s'il a fallu l'action de tous, le référendum a été un des éléments décisifs et nous avons fait des envieux parmi les populaitons voisines, puisque nous avons été invité à exprimer notre choix.

Et également, souligner, remercier et féliciter les membres très actifs du collectif de défense des référendums locaux. Leur action a contribué également au succès.

Il convient également de remercier et saluer l'action et le soutien des collègues Elus du bassin d'Annonay, que ce soit le Député Maire Olivier Dussopt, le président d'Annonay Agglo, Simon Plénet, tous les deux excusés aujourd'hui, et les membres du conseil d'agglo qui ont manifesté à plusieurs reprises leur souhait de nous accueillir dans leur intercommunalité.

NOUS AVONS COLLECTIVEMENT ECRIT UNE PAGE IMPORTANTE ET MAJEURE DE L'HISTOIRE DE NOTRE COMMUNE.

On ne le réalise peut-être pas encore mais ce rattachement va entraîner des modifications majeures dans notre vie quotidienne et ce pour des décennies.

Nous avons vécu un grand moment de démocratie, chacun d'entre nous a été informé et a pu, en son âme et conscience établir son choix exprimé par référendum et cela impose le respect.

Il fallait prendre le train en 2016 car il ne repassera pas de sitôt, en tout cas pas avant 2020 minimum.

J'aspire à ce que les tensions ou rancœurs de certains élus du val d'Ay s'estompent rapidement. Et que chacun d'entre nous prennent ses responsabilités.

J'attire votre attention sur la fausse polémique autour du stade de foot de brénieux.

Celui ci était géré depuis 2002 par la communauté de communes du val d'ay. Lorsqu'elle a appris notre rattacheement à l'agglo d'Annonay, la CCVA a souhaité se désengager en rendant cette compétence aux communes propriétaires à savoir Ardoix Quintenas et St Romain d'Ay. Nous ne comprenons pas ce choix !!! Et nous ne sommes pas disposés à ce que le club de foot en patisse !

Quintenas est disposé à participer à l'entretien et aux éventuels investissements sur ces terrains dont nous restons copropriétaires avec Ardoix et St Romain et comme notre commune l'a fait entre 1975 et 2002. D'ailleurs nous avons rencontré le bureau du club et nous regrettons que la mairie de St romain ait refusé cette rencontre, tout comme elle n'a pas répondu à nos sollicitations de rencontre !

Mais encore pire, il faut savoir que des travaux de sécurisation des vestiaires prévus et budgétisés depuis 2015 au budget de la communauté de communes du val d'ay (et qui par ailleurs étaient subventionnés) ont été purement et simplement abandonnés et déprogrammés par la CCVA lorsqu'elle a su que les communes de Quintenas  et Ardoix descendaient sur Annonay !!!

Il est inadmissible de faire supporter au club de foot, qui existait bien avant la communauté de communes quelques rancœurs déplacées. Il l'est encore plus de mettre en péril la sécurité même des joueurs et des enfants !

Être élu c'est être responsable ! A bon entendeur !...

Depuis dimanche dernier, Quintenas a officiellement intégré ANNONAY RHONE AGGLO.

Nous avons œuvré pour que la transition s'opère en douceur dans la continuité des services. Je remercie l'engagement des élus et des agents de l'agglo et de la commune. Chacun d'entre nous a pu apprécier cette semaine le double ramassage hebdomadaire des poubelles par les services de l'agglo.

Nous sommes confiants en l'avenir et dans les capacités de l'AGGLO de mener, à l'échelle de son bassin, une véritable politique de développement territorial harmonieuse. C'est Dominique Chambon qui représente Quintenas au conseil d'agglomération. Il est suppléé par Sophie Caillet-Giroux. Il exerce auprès du président Plénet la délégation des politiques territoriales, qu'il maîtrise sur le bout des doigts pour l'avoir exercée, dans une autre vie, à l'échelle de la région Rhône-Alpes et pour avoir été également président du District Urbain d'Annonay qui n'est autre que le grand-père de l'actuelle agglo.

 

Merci de votre écoute,

Sylvain DESBOS"

Commentaires